Sika Valmé

Musicienne et artiste visuelle, SIKA perce une niche à Montréal en se faisant un nom sur les scenes underground intergénérationnelles auprès des communautés allophones et souvent des cercles activistes queer-lgbtq. Originaire d’Haïti et pionnière de sa génération, au dessin comme en musique, SIKA livre une tonalité viscérale envoûtante loin des clichés et brisant les tabous. Son disque Colour Your Walls (2012), lui mérite une centaine de spectacles (Maisons de la Culture du Québec, plaines d’Abraham de Québec, Festival World Pride de Toronto - Nuit Rose). Suivant une démarche interdisciplinaire, elle collabore avec des artistes visuels et d'arts vivants côtés de Montréal, (Miss Me, Jodee Allen, Helen Simard) et participe aussi aux albums de plusieurs musiciens (Wesli, Dead Messenger, Dj Gardy Girault, Funklion). Au dessin, ses œuvres à mi-chemin entre abstrait organique et réalisme subjectif sont présentées au programme de résidence et d’exposition collective “Symbols of Resistance” (Concordia 2018), l’exposition collective Transmutations (George Laoun 2016), sous l’étiquette Sika In-visible Colours au MAI (Qouleur 2015) et dans diverses foires artisanales telles la librairie Racines (Fierté Montréal 2017), le festival Distorsion Psych (2017) et au volet arts du festival Massimadi (2016, 2017). Ne laissant personne indifférent, l’œuvre de SIKA touche l’âme et l’émotivité individuelle donnant du corps aux mutismes de société.

Komè Pa’m (My Gal)

Femme de couleur, créole des Antilles, immigrante, artiste, queer-homosexuelle, je présente les conséquences et ...